Valentin Massu

Un Skipper 100% Rochelais

SON PORTRAIT

La voile, Valentin a commencé tout petit. Issu d’une famille de voileux, il court les mythiques régates d’Atlantique sur le bateau de régate familiale. C’est en grandissant qu’il s’attachera de plus en plus à la compétition de haut niveau et son but n’est que ; naviguer et apprendre. En passant du circuit IRC sur de nombreux bateaux (31.7, JPK 9,60, Figaro 2, A 35…), au Laser et au Match Racing.

 

Ce n’est qu’en 2015 que Valentin décrochera son premier podium sur un championnat de France en Open 5.70. Toujours aux avants postes des différentes saisons en Open 5.70 (encore Vice champion de France en 2016), c’est à La Rochelle que Valentin s’est fait remarquer en courant la Mini Transat aux couleurs du Challenge Espoir en 2017.

 

Concentré, déterminé et passionné, Valentin va valider son Master II Marketing à l'Ecole Supérieure de Commerce de La Rochelle cette année. Mais les projets ne sont jamais loin, et on espère le retrouver rapidement à la barre de son bateau !

Sa discipline

SA DISCIPLINE : La course c'est la Mini Transat !

La course c’est la Mini Transat ! Ce long parcours de 4050 milles nautiques en solitaire, sur les plus petits bateaux de course au large, de seulement 6,50m de long, en deux étapes.

 

La première, a eu lieu au départ de La Rochelle le 1er Octobre 2017 jusqu'à Las Palmas de Gran Canaria situé dans l’archipel des Canaries. Longue de 1350 milles et d’une durée de 7 jours environ, elle a été pour certains coureurs comme moi, leur première grande course au large. Après une sortie tactique du Golfe de Gascogne, nous avons fait de longues glissades au portant le long des côtes portugaises avant une arrivée dans l’archipel des Canaries.

 

La seconde étape de 2700 milles a duré deux semaines environ. Elle est parti de Las Palmas de Gran Canaria début novembre 2017. Les concurrents, après avoir négocié une sortie de l’archipel des Canaries perturbée par le relief important de ces nombreuses îles, ont rencontré les Alizés, vents portants jusqu’à l’arrivée finale au Marin en Martinique mi-novembre.

 

La particularité de cette course au large c’est que nous n’avons à bord aucun moyen de communication, seule la VHF nous permet de s’exprimer dans le vides la plupart du temps ou avec certains concurrents aléatoirement rencontrés lors de cette immense traversée. C’est donc un réel retour aux fondamentaux de la voile, la carte marine, les points tous les jours et une météo beaucoup moins précise que toute les autres grandes courses d’aujourd’hui qui autorisent des logiciels très affutés sur les bateaux.

 

C’est ça qui fait la beauté de la Mini !

Son palmarès

SON PALMARÈS

2017

37ème/56 Mini Transat en 29j et 14:57:04 (4J et 19:50:34 d'écart avec le premier)

3ème Mini Golfe (100 Miles)

2016

2ème/35 championnat de France en Open 5.70

2ème/31 Spi Ouest-France en Open 5.70

3ème Chrono 6.50 (100 Miles)

7ème Mini Barcelona (300 Miles)

4ème Mare Nostrum (500 Miles)

2015

3ème championnat de France Espoir Glisse en Open 5.70

Vice Champion de France Open 5.70 sur la saison

47ème/80 championnat du monde de Dragon

7ème/52 championnat de France de Dragon

2ème course Croisière de l'Edhec (Longtze)

5ème/33 Spi Ouest France Intermarché

2014

2ème/20 semaine Internationale de la Voile

9ème/39 championnat de France Espoir Glisse

Son objectif

SON OBJECTIF

Valider son Master II en Marketing et reprendre le lagre au plus vite :)

SUIVEZ VALENTIN :